Revaloriser des terrains pollués, dans une optique de développement durable

Maisons-Laffitte - Unilever

Description du projet :

Client :
Unilever
Activté précédente :
Stockage de résidus de fabrication de borax
Projet :
Logements individuels
Localisation :
Maisons-Laffitte
Type de pollution :
Chimique

Permettre la ré-urbanisation d’une ancienne zone industrielle en friche depuis plus de 60 ans, tel était le défi de Brownfields à Maisons-Laffitte. 

Ancienne zone de stockage de résidus de fabrication de borax, un minerai notamment utilisé dans la confection de savons, ce site appartenait à Unilever. Situé en bord de Seine et à l’état de friche depuis 1948, celui-ci représentait un risque pour l’environnement, à proximité immédiate des habitations. Après rachat du site, Brownfields a mis en place un plan de gestion qui proposait un confinement par membranes et une réintégration des eaux fluviales permettant de dissiper le panache de pollution dans la nappe phréatique par effet de chasse. Ce plan de gestion a fait l’objet d’une instruction très attentive des services de l’Etat dans le cadre du permis de construire sous les deux aspects de l’environnement et de la santé.

La solution intégrée proposée par Brownfields répondait parfaitement à l’imbrication forte qui existait entre le plan de gestion environnemental et les dispositions constructives.

Un espace nouveau dédié principalement au logement

La dépollution de cette friche industrielle a permis la construction de 11 pavillons. Par ailleurs, la construction d’un petit immeuble de bureaux de 1500m² sera lancée dès qu’un utilisateur aura été identifié.