MERCI !

VOTRE DEMANDE A BIEN ÉTÉ
PRISE EN COMPTE.

NOUS VOUS CONTACTERONS
DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS

FERMER

Nous contacter

Vos données personnelles sont traitées conformément à la réglementation en vigueur. Pour prendre connaissance de vos droits cliquez ici
Retour à la liste

Reconversion de 50 sites : Le partenariat avec Engie, un exemple à suivre… Et à poursuivre !

22/06/22

La création du statut de tiers demandeur en 2014 a sorti les grands industriels français d’une impasse administrative en permettant le transfert de la responsabilité environnementale du dernier exploitant à un tiers en faisant la demande. Parmi eux, Engie pouvait enfin envisager une reconversion accélérée et à grande échelle de ses « anciennes usines à gaz » en France. Une réglementation claire, une volonté forte et partagée de rendre ces sites à la ville, des entreprises expertes dans leur domaine, des premiers retours d’expérience très positifs… Il ne restait plus qu’à formaliser une alliance pour la reconversion de 50 sites, signée le 31 janvier 2019 par Engie, Brownfields et Vinci Immobilier. Retour sur les premières années d’une aventure exceptionnelle.


Plus qu’une alliance, la création d’un modèle économique.

Demandé par tous les acteurs de la profession, le statut de Tiers Demandeur était le chainon qui manquait pour libérer la reconversion des friches. Brownfields, qui a obtenu le premier arrêté préfectoral « Tiers Demandeur » délivré en France, et qui est titulaire à ce jour plus de la moitié des arrêtés déjà notifiés, a pu s’appuyer sur des bases solides pour élaborer des projets à l’économie saine, à la programmation équilibrée. Ce partenariat a validé un nouveau paradigme : les friches industrielles ont changé de statut. Leur reconversion est devenue un élément clé de la contribution des industriels et acteurs de l’immobilier à l’amélioration de notre environnement et à la création de logements. 


Des sites pilotes pour valider les process

Avant de s’engager à grande échelle, 3 sites pilotes ont choisi dès 2016. 

A Chartres, un site de 1,5 hectares accueillera bientôt 143 maisons et appartements, dont 55 logements sociaux, portés par Les Nouveaux Constructeurs, et une résidence Seniors de 130 logements, acquise par la Foncière des Générations, foncière créée par Brownfields pour investir durablement là où elle intervient.

• A Royan, un site de 9600m², dont la dépollution s’est achevée en mars 2022, se trouve en plein chantier de construction d’une résidence de tourisme 4* de 109 logements, et de 115 logements familiaux dont 31 logements sociaux.

• A Viry-Châtillon, pour la reconversion d’un site d’une superficie de 15787m², une demande de permis de construire d’environ 280 logements est actuellement en cours d’élaboration, dans une zone mixte où seront également développés de l’activité et du commerce.

Le bon déroulement des procédures et du portage foncier, le réalisme des calendriers, l’enthousiasme des élus, qui y voyaient des opportunités de recréer des morceaux de ville durables, l’appétence des partenaires pour les produits développés…, ont convaincus Engie de la pertinence du modèle. Celui-ci a donc constitué un portefeuille de 50 sites et lancé une consultation, que Brownfields et Vinci Immobilier ont logiquement remporté, l’acquisition ayant été réalisée en janvier 2019.


Le point en 2022.

Parmi les 50 sites, après 3 années de gestion des sites, Brownfields et son partenaire ont déjà lancé 20 opérations de reconversion en promotion directe, développant environ 150 000 m² de surface de plancher. A l’horizon 2025, près de 2 200 logements (accession, social et résidences services), seront livrés. Par ailleurs, une dizaine de sites ont été cédés à des promoteurs tiers ou des aménageurs publics, après mise en compatibilité sanitaire. Toutes ces opérations de construction et de ventes suivent un processus préalable de dépollution permettant les usages futurs envisagés, après obtention d’un arrêté préfectoral de réhabilitation dit du tiers demandeur. 23 processus tiers demandeur ont été finalisés entre l’administration environnementale et Brownfields sur les 39 objet du contrat avec Engie et 16 sont en cours d’instruction. 


Le partenariat avec Engie, l’exemple à suivre pour une ville plus durable.

En misant sur les friches pour tendre vers la ZAN (Zéro artificialisation nette), en pérennisant le fonds friche, l’État montre lui aussi sa confiance dans ce modèle économique qui transforme, qui réinvente des sites pour les rendre à la ville. Des sites que Brownfields sait recycler, pour créer des nouveaux usages, des nouveaux produits, pour avoir un impact positif sur la ville. 

Pour la suite ? Continuer d’offrir un bel avenir aux 50 sites concernés par l’accord de 2019 et, pourquoi pas, poursuivre l’aventure engagée avec Engie sur d’autres terrains de jeux.

Conformité Mentions légales © 2020 Brownfields